Accueil Forums Je recherche une ascendance dans le Hainaut belge Lieu et date de naissance, ascendance de Joseph LACHAPELLE (variante: CHAPELLE)

Ce sujet a 4 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Pascal DERINE, il y a 4 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #2662

    Pascal DERINE
    Participant

    X Estinnes-au-Val 25.11.1750 Jeanne Joseph BLANCHART (bp Estinnes-au-Val 13.04.1724, + idem 14.12.1760 dont 4 enfants tous baptisés à Estinnes -au-Val : Marie CHAPELLE 08.09.1751, Augustin CHAPELLE 29.10.1753 Thérèse CHAPELLE 29.04.1756 et Lucien LACHAPELLE 07.01.1759
    X2 Spiennes 01.01.1761 Marie Joseph MOUTIER ( variantes: MOUSTIER, MOITIE, DEMOITIEZ, DELPOTIER ( ° Spiennes 30.09.1731 + Estinnes-au-Val 27.12.1820 dont 4 enfants nés LACHAPELLE à Estinnes-au-Val : Jean Martin le 27.03.1762, Augustin le 30.08.1764, Hubert le 03.01.1768 ( X Estinnes-au-Val 3.02.1790 Angélique DEVER, X2 Estinnes-au-Val 10.07.1822
    Rosalie Joseph POURBAIX ) et Jeanne Joseph le 10.11.1771
    + Péronnes  » dans une fosse au sable » 26.04.1791 ( acte de décès à Estinnes-au-Val sous son prénom habituel de Joseph ) et inhumé à Péronnes, » aux fosses au sable » le lendemain ( acte d’inhumation sous le prénom d’Adrien )
    Les informations suivantes sont tirées des différents actes le concernant:
    date de naissance : lors de son second mariage en 1761 , il est dit « âgé de 36 ans »;
    lieu de naissance: mentionné à 4 reprises  » natif de Thuin » : dans ses actes de mariage, décès et dans l’acte de mariage de son fils Hubert en 1790
    Il serait donc né à Thuin vers 1725.

    Tous les (LA)CHAPELLE de Thuin constituent une seule famille apparue à Thuin par mariage en 1688 et qui disparaît après moins d’un siècle après la 3ème génération sur le plan agnatique , tout au moins ( dernière naissance en 1736 et dernier mariage en 1747); si les informations sorties des actes ci-dessus sont exactes, seuls 3 individus de cette famille, avec une certaine tolérance sur l’année de naissance, pourraient être assimilés au Joseph LACHAPELLE d’Estinnes, soit Simon Joseph ° le 20.10.1726 ( le plus probable) , et Ferdinand Joseph ° 07.09.1731 en excluant Joseph Bonaventure ° le 10.05.1729 car marié par ailleurs à Merbes-Sainte-Marie en 1761.

    Les recherches dans les tables des paroissent limitrophes de Thuin n’ont donné aucun résultat.

    Quelqu’un aurait -il la réponse et/ ou des suggestions de recherche; quant aux actes notariés, Joseph LACHAPELLE d’Estinnes était successivement ménager, censier de ferme et était qualifié de manant dans un acte d’un enfant, donc peu susceptible d’avoir recours à un notaire.

    Merci d’avance pour tout renseignement et conseil.

    Pascal

    #2664

    Ghislaine VANDERICK
    Participant

    Bonjour

    Vendredi lors de notre réunion à Marcinelle, je regarder dans les fiches laissées par un de nos anciens membres Lachapelle.
    Sinon, il y a des actes de notaires curés de Thuin aux Archives de Mons de même que de nombreux notaires mais je ne les ai pas analyser.
    Je reviendrai vers vous fin de semaine
    Ghislaine

    #2665

    Pascal DERINE
    Participant

    Bonjour Madame VANDERICK,

    Je vous remercie de vous charger de ma demande pour laquelle j’attends votre retour avec intérêt.

    Bien cordialement..

    #2674

    Ghislaine VANDERICK
    Participant

    Bonjour monsieur Derinne

    Je n’ai pas d’éléments probants pour répondre à votre question mais je pense que vous pouvez garder l’ascendance que vous décriviez en notant « à confirmer ». C’est ce que je ferais.
    J’ai consulté hier à notre section de Marcinelle, un livre écrit par l’abbé Soupart en 1984 : Matériaux pour servir à l’histoire de la paroisse et des familles d’Estinnes-au-al.
    Il indique que les archives de la Cure avaient plusieurs documents extraits des Greffes scabinaux dont il donne des résumés. J’y ait repéré :
    – 14.5.1761 : Marie-Augustine, Thérèse et Lucien Lachapelle, enfants de Joseph et Blanchard. Joseph xx Marie-Joseph Moutiez de Spiennes. Il s’agit certainement d’un acte de fourmorture à l’occasion du second mariage. A noter que dans les registres de bp, Marie et Augustine sont deux enfants distincts. Sans doute ici il y a une mauvaise lecture du greffe.

    Dans une édition de 1985, l’abbé Soupart note quelques faits divers mais sans noter ses sources. Page 49 :
    En 1758, Lucie Lachapelle, fille adultérine de Joseph Lachapelle, homme marié, et de Marie-Thérèse Wattiaux, de Rouveroy. laquelle dans les douleurs de l’enfantement a déposé sous serment en présence de la sage-femme et de deux échevins du lieu, a été transportée ici par ceux-là mêmes avant d’avoir été ondoyée, et baptisée par moi le curé le 14.11.1758. La marraine fut Marie Joseph Splingart. Les mêmes personnes ont alors transporté la petite fille à la maison de l’épouse de Joseph Lachapelle qui était absent, étant domestique du meunier d’Harmignies. Signé E. Rouneau, curé d’Estinnes. Lucie est morte le 23.12.1758.

    D’après l’abbé soupart, il s’agit de notes laissées par le curé Rouneau dans les registres paroissiaux.
    Bonne journée
    Ghislaine Vanderick

    #2679

    Pascal DERINE
    Participant

    Bonsoir Madame VANDERICK,

    Je vous remercie pour vos informations qui me confortent quant à l’ascendance de Joseph LACHAPELLE d’Estinnes, bien qu’elle doive encore être confirmée par une source primaire; l’existence d’une fille adultérine et son occupation à Harmignies complètent la connaissance de l’individu; il est curieux de constater que la marraine de sa fille adultérine est la mère de son épouse.
    J’ai encore d’autres questions sur cette famille mais je ne voudrais pas abuser de votre temps;

    Bien cordialement

    p; derine

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.